C'est beau une ville la nuit de Richard Bohringer

4,57 €
TTC

C'est beau une ville la nuit, de Richard Bohringer, Ed. Denoël. Couverture, reliure et pages intactes. Surcouverture légèrement craquée.

Quantité
En stock

À propos de la boutique: Princesse Bari
livres : 53
Suiveur : 0
Date créée: 08/04/2021
Produit vendu : 0
Contacter la boutique
 

Paiements sécurisés

 

Livraison rapide

 

Transactions simples entre acheteurs et vendeurs

Résumé de c'est beau une ville la nuit

Ni autobiographie d'acteur ni roman, C'est beau une ville la nuit est "une balade, l’œil et l'esprit grands ouverts au vif de la ville et au droit à la vie, une route de douleurs, de joies et finalement d'espérances". Un blues en prose, ponctué de chansons, écrit par l'homme Bohringer à ses amis vivants ou morts, aux femmes qu'il a aimées, à la vie, à la page blanche. L'enfance maudite, l'alcool, les coups de chagrin, l'héroïne, il aura tout connu, pour s'octroyer quand même, au terme de son errance, le droit à l'amour, au bonheur, à l'écriture. "Vie je te veux. Je t'ai toujours voulue. J'avais pas le mode d'emploi."

C'est beau une ville la nuit n'est pas à proprement parler un roman autobiographique, ni une simple biographie d'acteur, mais bien plutôt l'écriture d'une errance et d'une quête. "Une balade, l’œil et l'esprit grand ouverts au vif de la ville et au droit de la vie, une route de douleurs, de joies et finalement d'espérance."
Ce livre est un fragment d'itinéraire de l'homme Bohringer avant même que les écrans renvoient cette image d'une "gueule" de cinéma et que celle-ci s'impose par la forte présence d'un comédien dont les valeurs personnelles ne se réduisent pas à sa profession et au narcissisme qu'elle entretient. Ouvert aux autres et amoureux de l'amitié, Richard Bohringer, grand lecteur de Cendrars, de Kérouac ou de London, sait donc que la raison même de l'écrivain est de mythifier la réalité de la vie, de dire vrai même dans l'imaginaire puisque "la réalité dans tout cela, ce sont les faits, les gens non pas tels qu'ils sont mais tels qu'on les vit. C'est la règle du jeu. La seule avec laquelle il acceptable de jouer."

1 Article
Utilisé
chat Commentaires (0)